Rosier bouturé ou greffé ?

Si certain d’entre vous sont allés sur notre boutique en ligne www.auprès-des-rose.com, vous avez sûrement remarqué que nos roses anciennes sont des boutures de rosiers contrairement à nos rosiers modernes qui sont greffés.

Pour faire simple, un rosier franc de pied dispose de ses propres racines alors qu’un rosier greffé utilise les racines d’un porte-greffe. Les rosiers franc de pied peuvent être obtenus par plusieurs méthodes : par bouturage, marcottage ou semis. La principale méthode de multiplication reste le bouturage. Le semis étant réservé à la création de nouvelles variétés et le marcottage parvenant à de moins bons résultats.

Quelles sont les principales différences entre un rosier greffé et un rosier bouturé ?

Le rosier greffé possède toute la vigueur racinaire de son porte-greffe et va donc se développer très vite. De cette faculté découlera un inconvénient que nous verrons plus bas. A l’inverse le rosier bouturé suit un cycle plus naturel pour atteindre sa taille adulte. Si vous observez un rosier sauvage du type églantier, vous remarquerez que son développement se fait par des drageons au pied. Il s’agit donc de bien faire la différence : dans le cas du rosier greffé, si vous observez un rejet, il s’agit d’un rejet du porte greffe qui peut nuire au développement de votre rosier. A l’inverse, sur un rosier bouturé, si vous observez un rejet, il s’agit du rosier lui -même puisqu’il n’est pas greffé (il ne faut donc pas les supprimer). Ces deux dernières données entraînent une conséquence visible entre ces deux types de rosiers : le rosier greffé est cantonné a son porte-greffe qui, de plus, lui apporte une très grande vigueur. Il va finir par se fatiguer et, passé quinze ans, va commencer à décliner. Le rosier « franc de pied « , pour sa part, continuera tranquillement à se développer à son rythme.

Des portes-greffes pas toujours adaptés à votre terrain.

La grande majorité des rosiers greffés en France, le sont sur le porte-greffe multiflora. Ce porte-greffe peut sembler idéal car il est très vigoureux et ne rejette quasiment pas, seul problème: il ne supporte pas les terrains calcaires.

Comme vous pouvez le voir sur cette carte, vous habitez peut être l’une des régions calcaire de France. Renseignez vous bien sur le type de porte-greffe utilisé par votre rosiériste.

Rosa Laxa est le porte-greffe le plus souvent utilisé dans les terrains calcaire, malheureusement, il rejette beaucoup (comme son homologue en terrain calcaire, le porte-greffe rosa canina). De plus dans les terres riches, profondes et légèrement acides, comme en Bretagne, Rosa Laxa donne de mauvais résultats.

De ces problèmes de type de sol découle un avantage certain des rosiers issus de boutures.

Durée de vie d’un rosier Bouture VS greffé.

Nous avons tous en souvenir, dans les jardins de nos grand-mères des rosiers vieux de parfois plus de 30 ans. Pourtant nos rosiers achetés récemment, passé 15 ans, semblent dépérir. Cela est dû au cantonnement du rosier greffé à son porte greffe, alors que nos grand-mères faisaient souvent leurs propres boutures. Comme expliqué plus haut, le rosier franc de pied se développe par drageons et se régénère donc naturellement.

Conclusion

Le rosier greffé vous apporte un résultat plus rapide dans votre jardin en terme de développement. Si dans la vie, vous aimez changer la déco, même si la durée de vie est plus courte (15-20 ans c’est déjà pas si mal, on achète bien des chrysanthèmes en novembre pour les voir geler en décembre….), c’est le rosier idéal pour vous qui appréciez le renouveau et la rapidité. En revanche, si vous souhaitez voir votre jardin se modifier et vieillir avec vous, orientez vous vers les rosiers de boutures ou franc de pied. Dans notre pépinière nous avons choisi de produire les rosiers anciens par bouture, ils se prêtent bien à ce type de multiplication et cette méthode reflète « l’esprit champêtre » de ces rosiers. Pour les rosiers actuels, nous avons choisi la méthode du greffage pour sa vigueur.

Rosamicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *