Le blues d’un rosiériste

Bonjour,

Seul face à toute ma production de rosiers, il fallait que je me change les idées pour ne pas sombrer. Pour ma part, la musique est un excellent remède. Voilà le blues d’un rosiériste, le « Corona blues ».

Bon courage à tous.

Frédéric pierre, d’Auprès des roses.

2 réflexions sur “Le blues d’un rosiériste”

  1. Vous rosiers ont l’air d’être habitués à pousser en musique… Je verrai ce que je peux faire avec ceux que vous allez m’envoyer…
    Gardez le moral et le rythme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *